Catégorie de produit

Produits chauds

Nouvelles

Négociation d’affaires dans ces pays peut être réglé directement à l’aide de RMB
Dec 04, 2018

À des commerçants présents, étrangers ont démontré que l’initiative de proposer l’utilisation du renminbi à payer pour le groupe d’acheteurs, principalement de Russie, Iran, Egypte, Algérie, Venezuela et autres pays ayant moins change ou nous des sanctions, ainsi que Malaisie, Vietnam, Inde, Au Pakistan. Au Japon, Japon et autres pays à travers l’ASEAN ou d’Asie, clients plus européens sont prêts à utiliser le RMB comme monnaie de paiement.

trading business

La récente déclaration par la Banque centrale pakistanaise est sans aucun doute un signal plus clair.


Le 2 janvier, la Banque nationale du Pakistan (Banque centrale) a publié une déclaration disant que le public et les entreprises privées au Pakistan et en Chine sont libres de choisir d’utiliser le renminbi dans les échanges bilatéraux et des activités d’investissement. La Banque centrale a élaboré des règlements pertinents pour promouvoir l’yuan dans le commerce et l’investissement. Utilisé en. Compte tenu de l’évolution récente du monde et des économies régionales, en particulier le développement rapid du Corridor économique Chine-Pakistan, il est prévu que le commerce avec la Chine des libellés en renminbi va augmenter sensiblement, qui se trouve dans le intérêts à long terme des deux pays.


À l’heure actuelle, les réserves de change pour le dollar américain du Pakistan sont à un faible niveau d’environ US$ 14 milliards. Commerce d’importation du Pakistan avec la Chine a dépassé 10 milliards de dollars par an, et ce chiffre est encore en pleine expansion. Dans ce cas, l’utilisation du règlement RMB peut aider le Pakistan à réduire la pression sur la demande de dollar américain et à atténuer le risque d’un déclin continu dans la réserve du dollar américain.


Ces dernières années, le nombre de membres de la Banque centrale rejoindre le « Club de Clearing de RMB » a continué d’augmenter.


Russie

Le président russe Vladimir Putin a ordonné en septembre 2017 pour rendre le rouble la devise de règlement principal dans tous les métiers du port russe de 2018. Dans le même temps, selon les médias russes, la banque de Chine populaire a l’intention d’établir un système de paiement (paiement-to-pay) PVP pour le rouble russe et affaires financières RMB de la Chine, dont le but est de réduire le risque de taux de change dans le commerce. La Russie du pétrole brut importateur de la Chine jusqu’en 2017, le concept de « pétrole RMB » a été utilisée dans l’huile, échange de processus avec la Chine.

En 2014, les Etats-Unis ont lancé une série de « frappe » financières contre la Russie, qui a conduit à une forte dépréciation du rouble russe et une récession dans l’économie nationale.


Nigeria

En août 2016, la Banque centrale du Nigéria a annoncé que Naira a été découplée de l’USD et échangé avec le RMB. Avec ceci comme un signe, le renminbi a commencé le cours des devises en Afrique.

Également en avril 2016, la Chine a atteint un accord de swap de devises avec le Nigeria. Les dépôts de la Banque centrale du Nigéria 65 milliards d’yuans et l’industriel et Commercial Bank of China dépose l’équivalent de Naira. Cela signifie que les entreprises ou les entreprises qui ont des affaires ne sont plus tenues d’échanger les établissements dollar américain, mais peuvent être réglés directement en RMB ou Naira à leurs banques nationales.


Iran

En 2015, la Banque centrale iranienne a annoncé qu’ils arrêteraient à l’aide de règlement dollar américain lorsque le négoce avec les pays étrangers et commerce extérieur signe des contrats en devises, y compris RMB, Euro et rouble.


Venezuela

Sur 16 septembre 2017, le président vénézuélien Maduro a déclaré que le pays a commencé à utiliser le renminbi au lieu du dollar pour les prix du pétrole. Maduro a déclaré ensuite dans une émission en direct sur Telesur TV : « nous avons utilisé le panier de devises pour vendre le pétrole et tous nos produits, nous avons déjà libellés en renminbi (prix du pétrole) ».


Algérie

La Banque centrale d’Algérie a utilisé peu à peu le RMB pour le règlement des échanges bilatéraux avec la Chine depuis 2016. Gouverneur de la Banque centrale algérienne Badel Ding a déclaré que la Chine est le premier partenaire de l’Algérie. L’utilisation de RMB pour règlement de commerce bilatéral va réduire l’utilisation du dollar US et l’euro, réduire les pertes de change et les frais bancaires, qui est très bénéfique pour l’Algérie.


Selon des statistiques incomplètes des institutions non officielles, il y a actuellement 28 pays et les régions qui peuvent servir de RMB la devise de règlement. En outre, la Chine a signé des accords d’échange bilatéraux de monnaie avec le Royaume-Uni, Suisse, Brésil, Corée du Sud et d’autres pays et régions. Selon les prévisions de la HSBC, d’ici à 2020, la moitié du commerce extérieur de la Chine seront évaluée en RMB, et la proportion de RMB dans les avoirs de réserves de la Banque centrale mondiale devrait atteindre 7 % ; Il devrait s’élever à 10 % en 2025.


Enfin, permettez-moi de parler de la question que tout le monde est plus préoccupé : est-il possible de rembourser la taxe normalement en RMB ? La réponse est : pas de problème.


Pour faire simple, elle peut être comprise que transfrontalier RMB est égal au taux de change de 1 et le fonctionnement est le même que le règlement du dollar américain. Il n’y a aucun besoin de s’inquiéter de savoir si le paiement de RMB de Iran/Dubaï ne peut être remboursé, parce que le remboursement de la taxe n’a rien à voir avec le pays source de devises étrangères.


Il est à noter que si l’acheteur utilise son compte RMB en Chine, ou paie avec une succursale ou un compte de bureau en Chine, il est équivalent au commerce intérieur, et il n’y a aucun remboursement de la taxe.


Traduit par hauteur Musical Instrument Co., ltd News service

  • QR CODE
  • facebook